AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Erik Fell, frêle voyageur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erik Fell

avatar

Date d'inscription : 22/07/2016

Feuille de personnage
Points:: 0
Sous genre:: Humain muet.
Disponibilité RP:: Oui

MessageSujet: Erik Fell, frêle voyageur   Lun 27 Mar - 19:53

Nom: Fell
Prénom: Erik
Age: 16 ans
Catégorie: Voyageur
Sous genre: Humain

"…"-Erik

Description physique:

Erik n'a jamais été du genre à se faire remarquer. Déjà par son mutisme, mais aussi par son apparence: chétif, anormalement petit, Erik peut être confondu à un garçon un peu plus jeune -ou a une jeune fille pour ceux qui ne voient pas très bien-. Le jeune homme est délicat et légèrement efféminé, mais ce détail le rend également très beau. De grands yeux noirs innocents, des cheveux blancs mi longs, affublé de sa chemise trop grande, et ses pieds souvent nus il attire souvent l'empathie des autres. Enfin, si on prend la peine de le remarquer. Le blond platine se trouve généralement sous un arbre à l'ombre, à griffonner dans son carnet, dessinant ou écrivant ses pensées. Cet objet est aussi pour lui sa seule manière de communiquer avec les autres -enfin, ceux qui savent lire-. Et qui sait ? Avec de la chance, vous pourrez l'apercevoir, la mine nostalgique à contempler la photo qu'il garde dans sa poche précieusement: Enfant, une peluche fournie par son ancien orphelinat dans les bras, il est aux côtés de l'être le plus cher à ses yeux, celui à qui il avait été arraché: Lowell. Cette photo est son seul souvenir matériel et attache de l'extérieur.


La photo d'Erik, souvenir précieux

Description morale:

Si vous pensez qu'Erik n'est pas quelqu'un d'intéressant parce qu'il ne peut parler, sachez que non seulement vous avez tout faux, mais en plus de cela, vous êtes stupide. Au contraire, son mutisme ne le rend que plus complexe. Retranché dans son palais mental, ou les yeux dans les nuages, sa solitude ne lui donne pas de nombreuses occasions de se mêler aux autres enfants de son âge. Pas qu'il le regrette ! Cet isolement, il l'a en partie choisi. Pourquoi ? L'institut était une immense jungle ou les gens s'alliaient pour leur survie prochaine, et qui, dans leur parcours, se débarrassaient des plus faibles. Il ne voulait pas se mêler à un système si barbare et hypocrite. Il avait conscience que quoiqu'il soit arrivé, il n'y aurait pas fait long feu. Il se sait craintif, et malhabile en combat rapproché. Il est certes très réfléchi, intelligent et imprégné des dialectes et coutumes étrangères, son mutisme rend la communication dans l'immédiat et la prévention des dangers sans contact visuel très compliquée. Il doit passer par son carnet pour se faire comprendre, et certains ne savent pas encore lire. Ils n'avaient qu'à l'abandonner dans un coin du labyrinthe et il sera fait comme un rat. Le petit blond platine ne tient pas à s'attacher à quelqu'un pour sa propre survie, bien que souvent il en meurt d'envie. Tenir dans cet enfer serait tellement plus confortable à plusieurs…! Mais personne, pas même lui, n'ignore que tout le monde a une potentielle chance d'y passer. Il ne veut pas revivre une séparation déchirante comme il avait été contraint de le faire avec son cher Lowell. Le garçon est cependant encore jeune: ses convictions ne sont pas si bien enracinées. Rien n'est joué. Tant qu'il restera seul, tout est figé, mais que se passera t-il si pour une fois quelqu'un lui tendait la main ? Quel étrange numéro alors commencera ! Son caractère tranquille est simple à garder dans sa bulle, mais face aux gens… Erik est très intimidé par les autres et un peu maladroit. Les relations humaines le dépassent et il se retrouvera sûrement paniqué. Autant qu'il soit lucide voir fataliste sur son triste destin, il reste vraiment naïf et innocent sur certains points. Les gens. Il est facile à berner, et sa nature gentille et généreuse peut primer sur sa méfiance habituelle. Chose dangereuse dans un monde comme celui-ci. Mais si son interlocuteur est animé d'un désir sincère de le fréquenter malgré son caractère unique et handicapant, il s'y attachera alors, contre son souhait initial. Vous découvrirez alors le véritable sens du mot "loyauté".
Mais tout cela est bien loin de lui ! Le nez dans ses nombreux livres, sa curiosité sans arrêt grandissante, il cherche à tarir sa soif de connaissances. Il serait sûrement mieux dans un bibliothèque que dans un labyrinthe dangereux… Mais qui voudrait lire ses souhaits…?  

Histoire:

Erik n'a aucun souvenir de sa famille : il a grandi dans son grand orphelinat depuis aussi longtemps qu'il s'en souvienne. Il avait, au début, essayé de se renseigner, et le directeur lui avait raconté qu'ils l'avaient trouvé devant la porte un matin d'hiver, avec d'autres enfants -ce qui arrivait plutôt fréquemment dans une telle période de crise-, endormi et le crâne déjà garni d'une mèche blanche.

Cette information l'avait laissé de glace. Il n'avait jamais espéré retrouver ceux qui l'avaient mis au monde. A vrai dire... Ça ne lui manquait pas. Il avait été certes curieux, mais n'avait jamais désiré trouver une quelconque famille, que ce soit biologique ou d’accueil. L'orphelinat était sa famille. Avec les autres enfants, il formait une grande fratrie soudée: Toujours solidaires et complice,chacun à pleurer lorsqu'un des leurs les quittait..( Mais heureusement, cela arrivait très rarement, dans la période dans laquelle ils vivaient. ) Il s'était toujours senti à sa place, même avec son incapacité à s'exprimer avec les mots. Il n'avait pas besoin de parler pour se faire entendre.

Parmi eux, malgré sa grande affection pour tout le monde- il avait son favori. Son partenaire de couche, son compagnon de bêtise, frère de jour de pluie. Lowell. Pour une raison tellement évidente qu'il l'avait oubliée, ces deux là étaient inséparables, jamais l'un sans l'autre. Ils refusaient de dormir séparés, partageaient leur nourriture, et jouait avec leurs ombres même le couvre feu passé.


Erik et Lowell, amis de toujours

"Mais ce bonheur ne pouvait pas durer toujours"... Le sien fut interrompu assez tôt. A peine eut t-il dix ans, que sans son accord, il fut adopté par une femme seule, aux sourires faux. Ne pouvant pas crier, son carnet confisqué, il fut enlevé de son foyer, loin des souvenirs... Loin de Lowell. Mais pourquoi ? Il s'interrogeait, dévasté. Pourquoi lui ? Il n'avait normalement aucune chance d'être désiré ! Il avait certes un visage de poupon, mais les gens se désintéressaient vite de lui en le comprenant muet. Ils voulaient un enfant normal. ...Reverrait-il même Lowell un jour ? Quelque chose ne tournait pas rond.  

Et il avait raison. Pourquoi avait-il été choisi ? Pas par volonté de former une famille avec... Justement parce qu'il était différent. Personne n'en voudrait. Ne se soucierait. S'il disparaissait...Quelle serait la différence ? Il fut emprisonné dans un institut lugubre, avec des parias tout comme lui. Cependant, ce lieu n'avait rien de chaleureux. Il fut élevé convenablement par des spécialistes, certes, mais sa fratrie avait été remplacée par une bande de sauvages égoïstes et redoutables, certains même stupides. La solidarité ? Ici, c'était la loi du plus fort. Après tout, ils allaient être jetés dans un monde hostile et inconnu... seuls. Face à une telle mentalité, il préféra s'isoler et accumuler toute la connaissance possible. Sa force n'était et ne sera jamais son point fort. S'il ne pouvait pas se battre brillamment, il pouvait au moins être un cerveau.

Il grandit donc ainsi, discret et effacé, le nez dans un livre ou à se confier à son carnet, attendant avec appréhension le jour maudit où il sera jeté dans ce Miroir, et livré à lui même. Contrairement à beaucoup, il n'est pas hargneux envers ses ravisseurs. Il les déteste: Après tout, ce sont eux qui l'ont arrachés à son cher Lowell. Mais cependant, il s'efforce de respecter chaque professeur ou membre du personnel qu'il rencontre. Ce ne sont pas eux, les   réels responsables. Ils ne sont que des pantins. Non, le coupable est hors d'atteinte... Pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Erik Fell, frêle voyageur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yho Sétano [voyageur]
» [HRP] Informations RP sur Ryes et l'arrivée de tout voyageur
» Voyageur sanguinaire cherche partenaire pour gentil massacre de la veuve et de l'orphelin.
» Gorak Daleneï, nain voyageur
» Manfred le grand voyageur!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Through the Glass :: Vos premiers pas. :: Présentation des personnages. :: Fiches validées.-
Sauter vers: